Histoire de la photographie

La photographie puise sa puissance dans la pluralité de ses fonctions, c’est bien la seule capable d’immortaliser les grands moments de la vie d’une personne. C’est aussi l’objet indispensable de la promotion pour les marques et entreprises en tout genre. Elle véhicule des informations et/ou des émotions. La photographie est un porte-parole universel et un moyen de communication international. Elle a permis de partager le premier pas sur la lune de Neil Armstrong en 1969, avec le monde entier.
D’un point de vue national, aujourd’hui, le Maroc vit aux rythmes de l’une des expressions majeures des arts plastiques : la photographie au Maroc devient de plus en plus l’alliée de la communication de marque et de produit. Son importance est telle qu’elle suscite un engouement croissant. A Marrakech, il est question, en 2015, d’ouvrir le plus grand musée dédiée à la photographie au Monde, conçu par l’architecte David Chipperfield.
D’un point de vue international, la photographie a une portée universelle par sa fonction informative. On peut le voir par exemple, à travers la vision d’un symbole de la Guerre en Afghanistan, qu’a constitué la couverture du magazine National Geographic « La Femme Afghane aux yeux verts » en 1985, photographie prise par Steve McCurry. Ainsi, cela souligne le caractère puissant de la place de la photographie dans la société actuelle : c’est un art au service de tous les autres, une tendance au service de toutes les autres, et enfin un métier au service de tous les autres. Que ce soit dans l’affichage, la presse écrite, les médias en lignes, les publicités statiques, l’image est l’un des plus beaux arts.

Partager